De l’anticipation en papier et en numérique

Coucou les copains ! J’ai oublié de vous dire, mais vous pouvez me lire dans deux nouvelles publications.

Tout d’abord, une version améliorée des Fleurs oubliées, ma contribution aux 24h de la nouvelle de 2014, figure dans le Gandahar #3 – un numéro bien épais, avec du sérieux, du débile, du polar animal, du poétique, de la fable, de la génétique, etc., etc., etc.

Ensuite, vous pouvez découvrir Les enfants d’Avalon dans le webzine Pénombres #6 des amis de chez Transition. Sur le thème « mondes virtuels, monde réel », j’y parle intelligence artificielle, réalité bonus, et narrateur excentrique.

Et comme le veut la tradition séculaire pour les articles d’auto-promo, un gif aussi coloré que merveilleux.

Stay dandy, baby!

Répondre